Quel permis pour un scooter électrique ?

Les différentes catégories de scooters électriques ?

Les scooters électriques se distinguent principalement des scooters thermiques par leur type de motorisation. La différence de réglementation est liée à ce point. Comme les scooters thermiques, les scooters électriques nécessitent des permis de conduire différents en fonction de leurs performances. Pour évaluer les performances d'un moteur électrique par rapport à un moteur à combustion interne, nous aborderons l'équivalence entre les deux moteurs :

  • Un scooter électrique demoins de 4 kW est équivalent à un 50 cm3 ;
  • Un scooter électrique demoins de 11 kW est équivalent à un 125 cm3 ;
  • Un scooter électrique entre11kW et 35 kW correspond aux maxi-scooters

Quel permis pour un scooter electrique 50 cm3 ?

Un permis de conduire AM est requis pour conduire un scooter électrique qui prend en charge un cylindre de 50 cm3. La vitesse maximale de ces machines est inférieure à 45km/h et la puissance maximale est de 4kW.

permis AM scooter electrique


Les permis AM peuvent être délivrés à partir de 14 ans. Autrement dit, un scooter équivalent à 50cc est abordable pour les ados. Il est également relativement facile à obtenir. La formation à l'acquisition est un processus en deux étapes.

La formation est étalée sur 8 heures et répartie en général en deux demi-journées.

La formation théorique du permis AM

D'abord, parce que c'est obligatoire, il y a une formation théorique que tout le monde normalement à dû passer à l’école. Il s'agit d'un aperçu général de la réglementation de la circulation routière et de la sécurité routière intégré dans le programme de l'éducation nationale. Pour cette raison, tout le monde au collège obtient logiquement un ASSR (Attestation Scolaire de sécurité routière).

La formation pratique du permis AM

Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser ce certificat pour vous inscrire à une deuxième étape consistant en une formation pratique. Ce n'est plus une école, mais via une auto-école ou avec l'aide d'un club qui rend cela possible. La pratique se compose de deux jours et nécessite quatre heures de formation par jours et total de huit heures de pratique.

Combien coûte un permis AM ?

Si vous passez cette dernière étape, vous recevrez un permis de conduire AM qui est éligible pour conduire un scooter 50cc. Le prix moyen d'un permis AM est d'environ 300 euros.

 

Quel permis pour un scooter electrique 125 cm3 ?

Pour conduire un scooter de cette puissance, vous devez avoir au moins 18 ans et être titulaire d'un permis de conduire A1.

Permis A1 scooter electrique

Vous devez savoir que le simple fait de détenir un permis de conduire B ne vous qualifiera pas automatiquement pour conduire un scooter électrique dans la catégorie 125cc.

En effet, si vous êtes né après le 1er mars 1980, vous devrez suivre une formation spéciale de 7 heures. Le prix du permis A1 oscille entre 300 et 400 euros. Ainsi, avec le permis A1, vous pouvez conduire un scooter électrique équivalent à 125 cm3 avec une puissance ne dépassant pas 11 kW (permis A2). Il existe deux solutions pour obtenir l'autorisation de conduire un scooter 125cc.

La première manière consiste à obtenir un permis A1, s'il s'agit de la première catégorie de permis. Il s'agit d'une catégorie spéciale de permis de conduire qui peut être obtenue à partir de 16 ans. Ou, si vous avez déjà un permis B, il vous suffira de simplement passer l’épreuve pratique.

Comme pour le permis AM, vous avez d'abord besoin de l’ASSR. Cela s'applique généralement à presque tout le monde. Le permis de conduire A1 est également divisé en deux parties, l'une se concentrant sur le côté théorique et l'autre se concentrant sur le côté pratique.

La partie théorique du permis A1

Les épreuves théoriques se caractérisent par une bonne compréhension des règles de circulation routière. Il faut être candidat indépendant ou s'inscrire dans une auto-école (ce qui est plus malin). Ce test consiste en une série de 40 questions (code la route), qui portent toutes sur les bonnes règles de conduite lors de la conduite à en deux-roues.

Il sensibilise également à la manière d'agir en tant que conducteur sur la route. Fondamentalement, c'est un quiz à choix multiples. Pour vérifier cela, vous allez avoir besoin d’avoir au moins 35 réponses positives. Cela limite considérablement votre droit à l'erreur et est donc facile à obtenir avec un minimum d’efforts.

Cependant, s'il ne s'agit pas de la première catégorie de permis de conduire que vous passez, vous pouvez ignorer cette étape. Si vous êtes déjà titulaire du permis B, vous n'avez pas besoin de suivre une formation théorique. Il n'y a que des formations pratiques à passer dans votre cas.

La formation pratique

L'examen pratique se compose de deux parties distinctes. Le premier test d'homologation dit de déchargement dure 10 minutes. Avant cela, un trajet sur piste de huit heures est prévu. Le candidat sera testé en 6 opérations avant d'être validé pour un test qui pourra lui permettre de poursuivre.

La seconde partie de l’épreuve pratique est l’épreuve en circulation.

Il est beaucoup plus long et prend généralement 40 minutes. Il est obligatoire de suivre un cours de conduite sur route de 12 heures avant de passer. Semblable à un permis de conduire automobile, il s'agit de vérifier vos compétences dans des situations réelles. 21 points suffisent pour obtenir un permis de conduire A1.

Les autres obligations lors de la mise en route :

En plus du permis spécifique il est important de penser à deux points avant de rouler avec votre scooter électrique :

  • Immatriculation scooter : obligatoire pour tous les scooters

 En France, selon la réglementation en vigueur, certains types de véhicules électriques à deux roues doivent être immatriculés avant de rouler sur la route. Cette inscription peut être effectuée en ligne ou par un représentant commercial agrée (nous). Par conséquent, les propriétaires de telles machines sont obligés d’obtenir un certificat d'immatriculation pour leurs anciens scooters, neuves ou d'occasion. Sinon, vous pourriez faire face à certaines pénalités.

Chez Frison Scooter, non seulement l'enregistrement auprès des organisations concernées, mais également les plaques d'immatriculation sont réalisées.

  • Assurance scooter :Il est également obligatoire pour tous les scooters.

En ce qui concerne les scooters électriques, il faut savoir que le coût est bien inférieur aux scooters thermiques. Les scooters électriques, comme les autres scooters, sont soumis à l'article L211-1 du code des assurances.

Selon celle-ci, tous les véhicules terrestres doivent être assurés, quelles que soient leurs caractéristiques techniques, qu'ils circulent sur la voie publique ou sur la voie privée. Par conséquent, le moteur électrique ne change rien.

L'assurance pour les scooters électriques est obligatoire. L'assurance minimale que la loi impose aux propriétaires de deux-roues "verts" est l'assurance de responsabilité civile. Si le conducteur est responsable de l'accident, la compagnie d'assurances prendra en charge les dommages corporels ou matériels causés à un tiers (autres motos, cyclistes, piétons, etc.).

Cependant, cette assurance minimale ne couvre pas les dommages subis par le conducteur du scooter qui a causé l'accident.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés