Euro 5 : Scooter electrique 50 et Motos electriques 50 cc

les changements pour 2021


Avec l’arrivée de la norme Euro 5, 2021 sera un tournant majeur sur le marché des deux roues des équivalents 50 cm3 et même du monde du deux roues en général. De nombreuses choses vont changer, tant pour les constructeurs que les revendeurs ou les usagers.

Qu’est-ce que la norme Euro 5 ?

Cette norme est en rapport à l’antipollution et des deux roues, par rapport à l’Euro 4, l’Euro 5 implique de réduire d’un tiers les émissions polluantes. Par exemple, les émissions de NOx devront passer de 80 à 60 mg par kilomètre. Les NOx, ou oxydes d’azote, sont notamment responsables de l’acidification des pluies, donc des sols et des océans.

L’Euro 5 voit aussi imposer de nouvelles restrictions et donc de nouvelles sources de pollution. On remarquera par exemple l’entrée des hydrocarbures non méthaniques. Elle vise aussi à introduire de nouvelles limites sonores pour les véhicules Euro 5.

Quand est-ce que l’Euro 5 pour les deux roues sera imposé ?

Cette norme, déjà en place depuis le 1er janvier 2020, les constructeurs ont jusqu’au 1er janvier 2021 pour mettre leurs véhicules en conformité. Toutefois, bien que les détails ne soient pas encore finalisés (notamment à cause des conséquences du COVID19), les constructeurs devraient avoir la possibilité d’écouler leur stock de fins de série à la norme Euro 4 jusqu’en 2023. 

Quel sera le délai accordé aux constructeurs pour écouler leur stock Euro4 ?

En vertu de l'article 44 du règlement n° 168/2013, les revendeurs auront jusqu'au mois de décembre 2023 pour vendre leurs véhicules Euro 4. L'article 44.4 précise que " Le nombre de véhicules de fin de série ne peut pas dépasser 10 % du nombre de véhicules immatriculés au cours des deux années précédentes ou cent véhicules par État membre, le nombre le plus élevé étant retenu".

 

Comment les constructeurs de motos et scooters font-ils face ?

Nombre de constructeurs ont récemment affirmé qu’il serait trop coûteux d’adapter leurs moteurs deux-temps à cette nouvelle norme. Certains font même la confidence que ceci serait une erreur stratégique : car, selon ces derniers, l’électrique finira par devenir la seule motorisation autorisée.

Après être parvenu à adapter ses moteurs deux temps à l’Euro 4, le groupe Piaggio a annoncé avoir renoncé à continuer à produire son moteur deux temps. Avec l’Euro 5, il en sera donc terminé des motos supersport et supermotards 50. 

Sauf annonce contraire, les moteurs Miranelli des constructeurs Beta, Rieju ou Sherco devraient malheureusement suivre la même voie. Ceci arrivera, sauf si ces constructeurs se résignent à équiper leurs motos 50 à boîte de vitesse, de moteurs quatre-temps, qui lui pourra passer les normes Euro 5 ou bien passer aux normes via des motos électriques.

Pour ses scooters thermiques, Peugeot Motocycles avait brillamment réussi à accommoder son moteur deux-temps à l’Euro 4. Mais pour le moment nous ne savons pas quelles mesures ce constructeur va prendre pour répondre aux normes Euro 5.

Ces normes européennes qui redéfinissent les modèles et les usages

En ce qui concerne la dynamique du marché, nous nous attendons, à l'avenir, à ce que la part des véhicules électriques augmente, en particulier dans des catégories L1 et L2. De manière générale, les constructeurs vont se tourner de plus en plus vers l’électrique pour les petites cylindrées, voyant les restrictions de ces engins urbains grossir de jour en jour. 

Pour le consommateur

Pour être clair, la personne souhaitant acquérir un scooter thermique équivalent 50 cm3 en 2021 aura un choix bien plus restreint qu’avec l’ancienne norme Euro 4. Aussi, il y a à parier que l’Euro 5 verra une grande chute dans les performances de ces petites cylindrées qui peuvent parfois être poussives.

Les performances réduites avec la norme Euro 5

Pour les scooter électriques équivalents 50 cm3 thermiques, tout les éléments nous laissent deviner que l’Euro 5 implique un passage aux moteurs quatre-temps et sonnera la fin du moteur deux-temps pour de bon. Par rapport au deux-temps, le moteur quatre-temps est moins polluant dans ses émissions. Il fait aussi un bruit plus grave et moins « perçant » que le deux-temps.

Le moteur quatre-temps est aussi moins performant que le deux-temps : les accélérations sont asthmatiques, les côtes se franchissent parfois difficilement et il vaut mieux voyager seul afin de limiter la charge de ces petits moteurs.

Alors, très prochainement, le marché du deux roues sans permis verra deux catégories de moteur : les quatre temps et l’électrique.

Euro 5 : entre un scooter électrique et quatre-temps, lequel choisir ?

À moyen ou à long terme, le marché du 50 ne connaîtra donc plus que des moteurs quatre temps et électriques.

Lequel est le plus performant ?

 

Au rayon des performances, un scooter électrique sera nettement plus performant qu’un scooter 4 temps. Bien que tous deux soient légalement limités à 45 km/h, les accélérations, couple et reprises de l’électrique sont bien plus présentes que sur le quatre temps.

L’entretien entre les deux

 

Un scooter quatre-temps demande moins d’entretien qu’un scooter deux-temps également en longévité. Mais il en demandera toujours plus qu’un scooter électrique dont le moteur n’a pas besoin d’être vérifié : pas de vidange, pas d’huile, de bougies, etc.

Agrément de conduite

 

Bien que le moteur quatre-temps soit moins bruyant et polluant que le deux-temps, le scooter électrique ne génère aucune vibration ni aucun bruit et son moteur fonctionne sans odeur, fumée, ou bruit.

Les prix à l'usage entre les deux

 

Après l’achat, le carburant reste le principal poste de dépense pour tout véhicule thermique. Un scooter quatre temps équivalents 50 consomme un peu plus de 2 litres au 100 kilomètres, soit environ 3€ au 100. Un scooter électrique, environ 0.30c d’électricité au 100. Pour 10 000 kilomètres, un scooter 4 temps coûtera 300 € de carburant, un électrique, 30 € d’électricité.

La norme Euro 5 chamboule le marché du deux roues, préparant la fin du moteur deux temps et poussant volontairement ou non vers le moteur électrique grâce à ses qualités de plus en plus grandes.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés