Crit’Air Horizon 2024-2040 : Vers la généralisation de l'électrique

Les problématiques environnementales sont au cœur des inquiétudes des citoyens et donc au cœur des plans politiques.

L’objectif étant une diminution de la pollution via un changement des habitudes de consommation, des restrictions sont mises en place par l’Etat et les collectivités territoriales. 

Ces restrictions visent à réduire l’utilisation des véhicules thermiques au profit des véhicules électriques (voitures, scooters électriques…)

Dans ce cadre, les « Diesel », faisant partie des plus grands pollueurs font l’objet de plus en plus de restrictions tandis que les véhicules et scooters électriques sont mis en avant.

Les véhicules (deux roues compris) ont été classés en 4 catégories :

-Crit’Air 4 : Concerne les Diesels ainsi que les deux roues, immatriculés entre le 01 janvier 2001 et le 31 décembre 2005.

Ceci concerne en plus des motos et scooters les utilitaires, poids lourds et autocars.

-Crit’Air 3 : Correspond aux voitures essences immatriculées entre 1997 et 2006 et les diesels entre 2006 et 2011.

-Crit’Air 2 : Concerne ici les voitures essences immatriculées avant 2011 et toutes les voitures diesels récentes, ainsi que les véhicules hybrides.

Les véhicules, deux roues classés Crit’Air 4 se voient interdits de circuler à l'intérieur du périmètre délimité par l'A86 et ses 79 communes, en semaine de 8h à 20h et ce à partir du 1er juin 2021 sous peine d’une amende pouvant aller jusqu’à 450€.

Pour finir, le calendrier prévoit que dès juillet 2022, les restrictions s’étendent aux véhicules et deux roues.

Dès le mois de janvier 2024, les véhicules classés Crit’Air 2 ainsi que les nouveaux Diesels seront interdits de prendre l’A86 et de circuler dans Paris.

Le but est clair : se débarrasser de tous les véhicules thermiques horizon 2040.

Le fait d’interdire également les véhicules hybrides (Crit’Air 2) montre l’incitation presque obligatoire de s’orienter vers des moyens de transport différents : Scooters électriques et voitures électriques.

Ressources

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/02/10/industrie-automobile-la-longue-marche-vers-la-fin-du-moteur-a-combustion-a-commence_6069438_3234.html#:~:text=%C2%AB%20Ce%20sont%20avant%20tout%20les,conseiller%20scientifique%20de%20France%20Strat%C3%A9gie.


https://www.bfmtv.com/auto/le-grand-paris-repousse-a-juin-2021-l-interdiction-de-circuler-pour-les-diesels-de-plus-de-15-ans_AN-202012020125.html

Focus sur les scooters électriques comme mode de transport


L’Etat et les collectivités encouragent l’utilisation des moyens de transport écologiques dont les scooters électriques.

Pour se faire, les particuliers et professionnels bénéficient d’une prime écologique allant de 900€ pour les particuliers désirants acheter un scooter électrique à 2400€ pour les professionnels.

La ville de Paris rajoute une aide supplémentaire de 400€.

Pour un particulier habitant Paris désirant acheter un scooter électrique, le montant total de ses aides sont de 1300€. Celles-ci sont en effet cumulables.

A titre d’exemple, un scooter T2 50 CC de la société Frison Scooter valant 1990€ TTC reviendra 690€ à un particulier, déduction faite des aides.

https://www.frisonscooter.com/products/frison-t2-50cc

Un professionnel quant à lui aura 2400€ d’aides pour l’achat d’un deux roues électriques.

Il faut également noter que pour les activités de restauration rapide qui ont par exemple un volet de livraison très important, ces restrictions les obligera à renouveler leur parc existant et à le remplacer par des scooters électriques à l'avenir. 

Ceci s’appliquera également à tous les commerces qui s’occupent des livraisons.

Pour rappel, le scooter électrique, contrairement à son homologue thermique présente l’avantage d’être beaucoup plus économique.

Fini le carburant, les vidanges et entretiens à répétition.

S’orienter vers les deux roues électriques si vous êtes un adepte de deux roues est non seulement avantageux en tous points mais également nécessaire à terme.

N’hésitez plus, passez au scooter électrique.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés