Comment s'en sort les deux roues électrique au contrôle technique ?

Très souvent évoqué, le contrôle technique pour les deux-roues motorisés vient d’être officialisé par un décret du 11 août 2021. C’est donc à partir du 1er janvier 2023, les scooters et motos auront l’obligation de se soumettre à un contrôle technique tous les deux ans comme les voitures.

Officialisé ce mercredi 11 août par un décret publié au Journal Officiel, le contrôle technique obligatoire pour les motos et scooters vient d’être suspendu jusqu’à nouvel ordre aujourd’hui à la demande d’Emmanuel Macron. Un rebondissement inattendu en effet, 24h après déjà suspendu… 

Sitôt officialisé, le contrôle technique est donc « suspendu jusqu’à nouvel ordre » à la demande du Président de la République, Emmanuel Macron.

Une porte-parole du ministère des transports a également ajouté que « Le ministre a convenu avec les fédérations de se retrouver à la rentrée pour échanger largement sur les différents sujets les concernant ».

Le contrôle technique moto avait été repoussé, aussi bien par les députés que les sénateurs ces dernières années. Toutefois l'Europe imposait à terme via une astreinte financière aux pays n'en mettant pas un en place d'ici 2023. L'utilité d'un CT moto n'a jamais été prouvée, mais pour certains cela devait régler le problème du bruit des motos qui soulève de plus en plus de problèmes dans les villes et sur certains parcours.

Quant à l’électrique, les vérifications n’ont toujours pas étés contrôlés, déjà nous savons d’avance que le scooter électrique ne sera pas soumis au contrôle pollution ni au contrôle sonore donc déjà une crainte de moins !

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés